2 mai 2018 : Peach Springs - Kingman

La voie ferrée qui passe à 10 mètres derrière ma cabane est bien utilisée la nuit par de longs convois. Le bruit de roulement serait acceptable mais les conducteurs utilisent une espèce de corne de brume, genre Titanic en perdition : cela ne m'empêche pas de dormir.
La caractéristique du jour est un violent vent de face sur les trente derniers kilomètres : le compteur passe souvent sous les 10 km/h en terrain plat et cela me laisse le temps de compter les wagons des trains qui m'accompagnent toute la journée, beaucoup transportant des remorques de camions.

 
dans le centre culturel Hualapai avec Peter




 
un cyclo danois                                                 le transport intermodal est très utilisé

une étrange barrière pour un élevage d'autruches



  jour précédent              retour accueil                  retour voyage Mexique-Usa                     jour suivant