du 30 juillet au 1er août 2018 : Vancouver

La première chose à faire en fin de voyage est de trouver un carton pour le vélo : dans une grande ville comme Vancouver, cela ne pose pas trop de problèmes car les vélocistes sont nombreux.
Plus intéressant, c'est le temps passé, en partageant un repas, avec des cyclos rencontrés sur la route : d'abord avec Todd qui campait avec moi à Sechelt puis Léo, un jeune ukrainien installé à Vancouver croisé sur les routes de l' " Olympic Peninsula ".
Vancouver mérite plus que ce bref séjour et j'ai juste apercu " Downtown " donc le centre

 
dans le métro                                           immeuble sur le " waterfront "
 
regardez bien l'immeuble sur la photo de gauche
 
jardin communautaire en plein centre ville : aucune barrière !
 
j'ai du mal à imaginer cela à 100 m des Champs Elysés ou de la Canebière
 
des dessins faits par David Milne, artiste canadien, à Vimy et Arras après la première guerre mondiale
   
Des oeuvres d'Emily Carr, amoureuse de la nature de la Colombie Britannique

une belle devise d'une photographe amoureuse de la même region



photos prises en 3 mn sur cette piste cyclable en plein centre ville !
 
à Vancouver, on aime les vélos et les décorations
 
pas la banlieue : de belles maisons près du centre
 
toujours dans le centre, on n'oublie pas les chiens qui ont leur parc pour courir
 
une des plages de Vancouver et un bateau-taxi
 
le musée de Vancouver avec une intéressante exposition sur le peuple Haida ...

... pour qui l'ours était comme les humains ...
 
... qui veut être reconnu et conserve ses traditions
 
le palais de justice et la bibliothèque de Vancouver
 

THE END !
mais je vais mettre en ligne d'ici quelques jours un bilan de ce voyage.

 jour précédent                retour accueil               retour voyage Mexique-Usa              petit bilan