17 juillet 2018 : Nanaimo - Parksville

Avant de quitter l'ile, j'en fais le tour à pied : 7,5 km à peu près plat, cela vous donne une idée de sa dimension.
Cette ile a toujours été un lieu où les habitants de Nanaimo et les vacanciers de Vancouver venaient pique-niquer mais elle a eu aussi une période faste par la qualité de sa pierre.
D'abord pour en extraire les les meules nécessaires pour fabriquer la pâte à papier au début du 20 ième siecle et pour la construction d'immeubles comme on peut en voir à San Francisco et à Chicago.
Ensuite, je galère un peu pour trouver une recharge de gaz malgrè que la sortie de Nanaimo soit une suite de centres commerciaux.
La fin de la journee aurait pu tournée à la galère car le camping prévu est complet mais je demande, vu la taille des emplacements si je peux cohabiter. Après quelques refus, je suis accueilli à bras ouverts par Nancy, Matt et leurs quatre enfants qui m'invitent en plus à partager leur souper. Ils viennent camper sur l'ile de Vancouver et habitent Saskaton, capitale de l'état Saskatchewan au centre du Canada.

 
des habitants de l'ile Newcastle mais je n'ai pas vu le cougar aperçu la veille !
 
des bateaux partout autour de l'ile et l'ile de Vancouver est toute proche
 
L'histoire de Zephyr, liée à l'exploitation des pierres, qui a coulé en 1872 avec deux colonnes de 40 tonnes, retrouvé en 1987
 
une des colonnes est revenue à son point de départ                                                      cohabitation entre bateau et hydravion dans le détroit séparant les deux iles
 
le ferry et le velo sur le toit : inutile de dire qu'il ne prend pas les voitures mais de toute facon, il n'y a pas de routes sur l'ile de Newcastle
 
des descendants des indiens qui ont l'autorité sur leur village                                                                                Merci Nancy et Matt

  jour précédent                    retour accueil                   retour voyage Mexique-Usa                   jour suivant