23 juin 2018 : Sechelt

J'avais prévu l'ascension du Mont Ridcharson qui domine l' " inlet .....", le bras de mer de 40 km qui vient jusqu'à Sechelt.
Une montée de 2 heures mais qui nécessite une approche de 12 km par une route non revêtue qui devient difficile vers la fin. Optimiste, je pensais en parcourir une grande partie en vélo mais dès le debut le gravier et la pente modifient mes plans : j'abandonne donc le vélo pour poursuivre en marchant. Je n'aurai pas le temps d'aller jusqu'au sommet mais la balade en forêt est belle.
Mais c'est mon jour de chance : deux rangers en 4-4 proposent de m'emmener. Ils vont faire l'entretien des aménagements sommaires qui permettent à quelques campeurs d'aller se poser auprès d'un petit lac et ils s'y rendent deux fois par an seulement ! Malheureusement, ils doivent aussi nettoyer et ramasser les détritus laissés par quelques pseudo-amateurs de nature.
J'accepte bien sur car c'est l'occasion de parler de leur métier et de pleins de choses.
Après le petit lac, ils doivent se rendre dans un autre endroit et proposent de repasser me prendre à 3 heures pour redescendre : j'ai donc le temps de me baigner dans cet endroit perdu en pleine nature.
 En redescendant, on s'arrête plusieus fois pour manger des berries : cela comprend nos mûres, blackberry, et nos framboises, strawberry mais aussi beaucoup d'autres variétés de toutes formes, de toutes couleurs, de toutes grosseurs et de toutes saveurs mais c'est un vrai régal.

 
le Mont Richardson et là, cela devient compliqué sur un chemin qui n'est plus entretenu depuis 20 ans
 
les aménagements et quelques souvenirs
 
la version cyclo de "marches ou crèves"                                                         mon lieu de baignade
 
deux rangers très sympa et les traces, vieilles d'une semaine environ, d'un ours noir venu manger des berries

 jour précédent              retour accueil                     retour voyage Mexique-Usa                 jour suivant