14 et 15 février 2019 : croisière sur le Mékong de Luang Prabang à Houeisai en passant par Pak Beng


la constation du jour :
le Mékong n'est pas un long fleuve tranquille


Cette croisière nous évite un grand détour pour rejoindre la frontiere thailandaise mais nous voulions la faire aussi pour le plaisir. Elle peut se faire suivant trois formules :
- en " speed boat ". sorte de barque de pêche très basse sur l'eau avec un moteur puissant, le pilote et les touristes ayant un casque de moto intégral.
- en "slow boat " pour les touristes : tous les repas sont prévus et à l'arrêt à Pak Beng, vous dormez à bord du bateau.
- en "slow boat " pour les locaux et les touristes : vous n'achetez que le transport et vous changez de bateau à Pak Beng.
Naturellement, nous avons pris la dernière formule : c'est plus amusant de voir le bateau s'arrêter en cours de route pour déposer sur une plage de sable qu'il faut ensuite monter une dune avec 12 cageots de bière, 400 oeufs, des bidons de colle à carrelage ou une moto par exemple.
Le Mékong n'est pas un long fleuve tranquille car nous nous retrouvons entre des collines où le fleuve se rétrécit entre une alternance de petites plages et de rochers dont certains sont au milieu.
Le pilote est constamment en train de slalomer d'un bord à l'autre pour chercher le passage car nous sommes en basse-eau. Il va le faire pendant 9 heures sans que nous voyons de repères mais lui connait son fleuve : je ne suis pas sur que cela soit plus facile en période de hautes eaux car alors certains rochers seront recouverts.

 
comme tous les matins, les très nombreux moines de Luang Prabang partent à la recherche de leur  nourriture ...
   
... tandis que nous allons en tuk-tuk au débarcadère et il faut tout descendre par cet escalier
 
notre bateau est equipé d'un gros moteur pas neuf mais efficace et de la maison de l'équipage
 
des passagers très différents
 
le futur TGV croise plusieurs fois le Mékong et les rochers ne sont jamais loin
 
le Mékong est une artère vitale pour la pêche et relier les nombreux villages
 
les troupeaux viennent boire et nous suivons toujours l'alternance des rochers et des plages
 
le Mékong est leur piscine
 
aux arrêts, il faut tout monter par des escaliers ou dans les dunes
 
un dernier village avant d'arriver à Pak Beng ...
 
,,, ou les hébergements sont nombreux pour tous les types de voyageurs ...
 
... où la nourriture est variée mais avec des efforts particuliers pour les touristes francais
 
nous repartons avec un nouveau bateau et un autre capitaine sous la protection de Boudha
 
encore un village et une maison flottante qui apparait abandonnée mais qui ne doit pas l'être si on en croit la parabole
 
un arrêt pour charger un passger et un "speed boat" au ralenti
 
nous doublons les péniches et leur petit jardin à l'avant
 
avant d'arriver à Houeisai et ses références internationales

 jour précédent           retour accueil             retour voyage asie du sud-est              jour suivant